• LES ACTUALITES DE L'ACCA LACANAU

    Association de Chasse de Lacanau

  •  
  •  
Author Avatar
2020-11-15 19:39:07

Grippe aviaire

 Suite à l’arrêté du 4 novembre 2020 relatif à l’influenza aviaire, le département de la Gironde, dans son intégralité, est passé de risque modéré à risque élevé.

Ceci implique que :

Le transport et l’utilisation des appelants sont interdits.
Vous devez renforcer les mesures de biosécurité :
Sur le lieu de détention (tonne de chasse) :

  • Les appelants ne peuvent plus être déplacés
  • Les appelants ne doivent pas être tendus, le contact avec l’eau est proscrit.
  • Sur le lieu de détention (hors tonne de chasse) :
  • Confiner vos oiseaux ou les protéger par des filets (sur le lieu de détention)
  • Les appelants ne doivent pas être mélangés avec d’autres volailles
  • Le transport et le lâcher de gibier à plumes sont interdits
Vous pouvez vous déplacer pour soigner vos appelants en utilisant l’attestation dérogatoire en cochant la 3e case « Consultations, examens et soins ne pouvant être ni assurés à distance ni différés et l’achat de médicaments ».

Nous comptons sur votre vigilance pour surveiller toute mortalité anormale sur des oiseaux sauvages.

Mesures d’hygiène au retour du lieu de détention, concernant le détenteur lui-même, ses vêtements et le matériel :
  • Les détenteurs enlèvent leurs bottes dès qu’ils reprennent leur véhicule au retour du lieu de détention, ils les laissent sur place ou les transportent dans des emballages étanches après les avoir débarrassées de leur boue
Au retour à leur domicile :
  • S’ils ont rapporté leurs bottes, ils les lavent soigneusement, les désinfectent (eau de javel par exemple)
  • Ils se lavent les mains (eau + savon ou lingettes appropriées)
  • Les vêtements utilisés et souillés pendant les soins des appelants sont rapportés au domicile en étant emballés dans des sacs qui leur sont exclusivement réservés, avant d’être nettoyés ou réutilisés
  • Le matériel utilisé fait l’objet d’un nettoyage soigné.
Ces mesures d’hygiène doivent être appliquées au retour du détenteur à son domicile même s’il ne possède pas d’autres oiseaux car il ne doit pas être vecteur passif du virus et contaminer indirectement des oiseaux détenus en captivité qui ne lui appartiennent pas.

ACCA LACANAU /